Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une intelligence artificielle peut désormais choisir le menu à votre place

La société Raydiant propose une borne intelligente, capable de scanner un client pour lui proposer un menu adapté à ses besoins ou à ses envies. Innovation prometteuse ou technologie inquiétante ?
Une intelligence artificielle peut désormais choisir le menu à votre place

Depuis quelques années déjà, les principales enseignes de fast-food ont installé des bornes tactiles pour laisser les clients passer commande de manière autonome. Un gain de temps apprécié, qui pourrait connaître une évolution importante avec le produit proposé par la société américaine Raydiant, dont le siège se trouve à San Francisco (Californie).

Cette borne est destinée à scanner un individu et à analyser différents critères que l'entreprise ayant choisi d'installer la machine peut paramétrer. Il peut s'agir de la taille, de l'âge, de la morphologie, du genre ou encore de l'humeur d'une personne, avec un objectif simple : suggérer à celle-ci le plat ou le menu qui serait le plus adapté, à l'instant où elle passe sa commande. Dans la théorie, ce système qui repose sur une Intelligence Artificielle est censé offrir au client une expérience aussi personnalisée que possible, et aux restaurants d'augmenter leurs ventes.

Si vous êtes un jeune homme souriant, qui semble revenir d'un match de foot intense, on pourrait vous suggérer de prendre un menu XL avec suffisamment de calories pour vous requinquer. À l'inverse, une jeune maman qui parait éreintée pourrait se voir proposer un bon café et un aliment sucré pour retrouver un peu d'énergie. Même plus besoin de réfléchir, l'IA effectue le choix pour vous.

La borne de Raydiant n'est pas réservée qu'aux restaurants, puisqu'elle peut tout à fait être installée dans une salle de sport – pour proposer des programmes spécialisés à chacun – ou dans des boutiques de vêtements au sein desquelles elle peut aider à trouver la tenue qui vous irait le mieux. Mais sous cette facilité apparente dans le processus de décision, plusieurs inquiétudes sont mises en avant par les observateurs.

Si le profit commercial est l'objectif des établissements qui l'installent, n'est-il pas évident que la machine fera en sorte de vendre le plus de produits pour chaque menu ? Comment s'assurer que l'I.A n'occulte pas les produits sains chez les plus jeunes, qui sont souvent plus susceptibles de se tourner vers un hamburger ? Et quid de ces clients qui, après une mauvaise journée, se verraient proposer des plats de réconforts – loin d'être les plus diététiques – car ils ont l'air déprimés ou fatigués ?

Même si la société se veut rassurante, affirmant que son outil ne tiendrait pas compte de la couleur de peau, et que les données recueillies ne seraient pas sauvegardées ni partagées, les dérives (racistes ou discriminantes) des algorithmes sont monnaie courante. Aux clients donc de savoir s'ils préfèrent prendre quelques minutes de réflexion pour décider de ce qu'ils veulent véritablement manger, ou s'ils préfèrent laisser une machine faire ce choix à leur place, en se basant sur des considérations générales propres à la catégorie d'individus dans laquelle ils sont rangés.

Publié le 13/10/2022

Autour du même thème