Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le meilleur restaurateur du monde 2021 est un chef français

Dans son édition 2021, l'association Les Grandes Tables du Monde a élu le chef étoilé français Daniel Boulud "Meilleur restaurateur du monde". Rien que ça.

Les Grandes Tables du Monde est une association de grands restaurants gastronomiques et donc, par ricochet, de chefs cuisiniers de renom. Fondée en 1954 à Paris, elle compte parmi ses membres fondateurs de grands noms de la gastronomie, comme le restaurateur Louis Vaudable, alors propriétaire du célèbre Maxim's ; le chef à l'humour caustique Raymond Oliver, coprésentateur de la première émission culinaire française ; ou encore le chef étoilé René Lasserre, fondateur du restaurant de luxe sur les Champs-Élysées qui porte son nom. En 2021, l'association compte 184 membres présents dans 25 pays.

Au fil des années, Les Grandes Tables du Monde - qui ne va adopter ce nom qu'en 1990 - évolue dans l'ombre et étend son influence dans la gastronomie. C'est ainsi que tous les ans, l'association élit ce qui peut être vu comme la consécration de toute une vie pour un chef cuisinier, un sacre par ses pairs : le Meilleur restaurateur du monde.

Cette année 2021, le prestigieux titre est revenu au chef lyonnais Daniel Boulud pour son restaurant Daniel ouvert en 1993, deux étoiles au Guide Michelin. Arrivé à New York en 1982, le chef, désormais âgé de 66 ans, ne l'a plus jamais quitté. Il y a construit un empire composé aujourd'hui de 7 restaurants dans la Grande Pomme, 3 dans d'autres villes américaines et plusieurs autres dans des destinations internationales prestigieuses comme les Bahamas, Dubaï ou encore Singapour. En complément, le cuisinier homme d'affaires a également développé une chaîne de cafés baptisée "Epicerie Boulud". Il possède ainsi une vingtaine d'établissements implantés partout dans le monde.

Loin de perdre le sens de la réalité face à sa nomination, le chef Boulud a tenu à dédier son prix à son équipe du Daniel, 100 personnes qui s'activent 6 soirs par semaine à servir 150 couverts par service. Une équipe de fidèles, dont certains sont avec lui depuis une vingtaine d'années.

Des projets plein les cartons, l'entrepreneur ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Rien, pas même la perte de sa troisième étoile en 2010 ni le COVID qui a demandé des mesures spécifiques, ne semble arrêter le personnage. Par ce prix, ses confrères ont tenu ainsi à récompenser non seulement sa cuisine multiculturelle et son sens acéré des affaires, mais aussi sa générosité et sa bonne humeur qui ont fait l'unanimité.

Publié le 08/12/2021

Autour du même thème