Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La chaîne Buffalo Grill abandonne sa déco far-west

Buffalo Grill proposait depuis plus de 40 ans un univers Far-West à ses clients, mais c'est une époque révolue. Finis les cow-boys et les Indiens, place à une nouvelle ambiance.

En 2020, la chaîne Buffalo Grill a vu son chiffre d'affaires diminuer de 40 %, à cause de la crise du Covid, mais pas seulement. L'ambiance américaine vintage, avec ses cow-boys, ses indiens et ses bisons de plastique, ne fait plus recette, car les enfants ne s'identifient plus à cette culture du Western en perdition. Comme le rappelle le président du groupe Buffalo Grill, "il n'y a plus de westerns qui passent à la télé..." et le concept paraît bien désuet.

Si elle conserve bien son nom, la chaîne Buffalo Grill - qui compte 360 restaurants - va désormais miser sur une ambiance de steakhouse à l'américaine, plus élégant, pour tenter de se réinventer. Il s'agira d'un american BBQ, comme on en voit beaucoup aux États-Unis, avec des menus qui resteront toutefois proches de ce que connaît la clientèle actuelle : des ribs, des pièces de bœuf grillées, du poulet et même des burgers qui se sont fait une place sur la carte en 2015.

C'est à travers une publicité misant sur la nostalgie que l'enseigne a signifié ce changement au grand public. On y voit un vieil indien d'Amérique et un cow-boy âgé pénétrer dans un restaurant Buffalo Grill, pour récupérer le bison rouge symbole de l'enseigne et l'emporter vers de nouveaux horizons, alors qu'un message "Bye Bye Far West" s'affiche à l'écran.

La marque a tenu à rassurer les amateurs, en rappelant que la petite salade d'accueil serait toujours offerte dans les restaurants et que la tradition de la chanson d'anniversaire perdurerait. Cependant, pour certains inconditionnels de l'ambiance unique de Buffalo Grill, la pilule est difficile à avaler et la page Facebook créée par des passionnés est en passe de fermer, à la suite de cette annonce.

En 2020, Buffalo Grill a repris l'enseigne Courtepaille et ses 240 restaurants, et le groupe constitué de ces deux entités va également changer de nom pour s'appeler Napaqaro. Un nom évocateur des fameuses nappes de bistrots français, qui porte avec lui "notre héritage, transcende les marques et qui regarde vers l'avenir", comme l'explique Jocelyn Olive, à la tête du groupe.

Publié le 06/12/2021

Autour du même thème