Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un robot-serveur au secours d'un restaurant manchois

Pour améliorer la qualité du travail dans son restaurant, mais surtout pour soulager son personnel, un restaurant manchois a sorti le grand jeu en embauchant un robot-serveur à son service.
Un robot-serveur au secours d

Le restaurant "Le Panoramique" est une institution dans le petit village de La Pernelle, dans la Manche. Fondé en 1966, cet ancien bar devenu ensuite crêperie est aujourd'hui un beau et vaste restaurant solidement implanté, qui délecte ses hôtes avec une gastronomie de saison inspirée du terroir normand. Mais au-delà de proposer des produits frais et de qualité, Arnaud Féron, le gérant, a aussi su moderniser son établissement en commençant par une décoration résolument contemporaine, mais aussi, tout récemment, un robot-serveur qui fait le service.

Cacahuète - c'est ainsi que l'équipe l'a baptisé - fait 1,40 mètre pour une soixantaine de kilos à vide. Monté sur roues, il ressemble à une borne mobile équipée d'un écran sur lequel apparaît un visage de chat interactif façon émoji. Le robot est équipé de 4 plateaux qui lui permettent d'embarquer jusqu'à 40 kg, à raison de 10 kg par plateau.

Évidemment, Cacahuète est totalement autonome. Il a enregistré toute la configuration du restaurant et sait se faufiler silencieusement entre les tables pour apporter les commandes à bon port. Ses capteurs lui permettent de détecter tous les obstacles, dès lors qu'ils font au moins 2 cm de haut, alors que ses réflexes de félin le font imparablement freiner avant toute collision. Aussi performant soit-il néanmoins, ce robot n'a pas été embauché pour remplacer les serveurs. Au contraire, Cacahuète est là pour les soulager !

Entre la grande salle de l'établissement et la vaste terrasse panoramique qui lui fait très bien porter son nom, un serveur parcourait environ 15 km par jour avant l'arrivée du robot-serveur. Désormais, c'est moitié moins puisque le petit Cacahuète se charge de porter les plats tout seul à la bonne table. Cela signifie aussi que les serveurs ont moins de charge à porter. Après un temps de scepticisme, les premiers concernés sont donc conquis : moins de va-et-viens pour débarrasser les tables, gain de temps au moment du service, mais surtout moins de fatigue le soir venu : le personnel a le sourire.

Reste le coût de l'innovation : 15.000 euros le petit robot, sans compter les quelques aménagements à faire obligatoirement, comme éliminer toute pente supérieure à 7% que Cacahuète et ses pairs ne peuvent souffrir. Un investissement que le responsable du restaurant ne regrette absolument pas, vu la pénibilité que cela enlève à son personnel.

Publié le 05/09/2022

Autour du même thème