Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un resto australien promet de la bonne cuisine et des serveurs odieux

Contre toute logique, un restaurant australien a choisi de faire fi du bon sens le plus élémentaire en décidant d'offrir à ses clients le pire service qu'ils aient jamais vu. Cuisine de qualité, certes, mais serveurs outrageux et prestation en salle exécrable, bienvenue au Karen's Diner !
Un resto australien promet de la bonne cuisine et des serveurs odieux

Le "Karen's Diner", c'est tout ce qu'un restaurant ne devrait pas être. Dès l'entrée, vous êtes accueilli par un rugueux « Que voulez-vous ? » lancé par un employé peu avenant. Vous voilà prévenu, vos nerfs vont être mis à rude épreuve. Après vous avoir accompagné à votre place, non sans avoir lancé quelques petites remarques acerbes à votre encontre, il jette le menu sur la table et vous intime l'ordre de vous asseoir.

Les serveurs ne sont pas en reste et si certains jouent avec leur téléphone en prenant votre commande, d'autres vous prennent pour un illettré qui ne sait pas déchiffrer un menu, ou encore vous disent d'aller chercher le sel vous-même sur une autre table si vous n'en avez pas. Malgré tout, il n'y a pas là de quoi perdre son sang-froid puisque cette avalanche d'incivilités et d'impolitesses est… tout à fait normale : "Karen's Diner" est en réalité une chaîne de restaurants à thème !

Lancé par Viral Ventures, un groupe spécialisé dans ce genre d'établissements, "Karen's Diner" joue sur la signification du prénom éponyme qui est aussi un terme d'argot en anglais. Une "Karen", c'est une femme blanche qui se plaint de tout et qui estime qu'elle a la priorité sur les autres. Elle est bien sûr imbue d'elle-même et sa principale caractéristique est de demander à « voir le directeur » pour n'importe quelle broutille. On comprend mieux le comportement désagréable des serveurs.

Évidemment, le client est prévenu de ce qui l'attend, mais entre les gestes vulgaires et le langage grossier que le personnel n'hésite absolument pas à utiliser, rien n'est épargné au pauvre hère venu se sustenter à la table de Karen. D'ailleurs, le restaurant, qui reprend l'atmosphère des diners américains des années 50, interdit son accès aux moins de 16 ans non accompagnés. Heureusement, l'établissement a tout de même établi des limites pour qu'incivilités et impertinences restent amusantes pour tout le monde : pas de remarques discriminatoires, interdiction de s'attaquer à l'image corporelle, et, bien sûr, on a le droit de répondre tant qu'on ne s'en prend pas physiquement au staff.

Il faut aussi remarquer que, même s'ils font montre d'une vraie mauvaise volonté et que le jeter de plats sur les tables reste leur sport favori, les serveurs respecteront toujours vos moindres demandes. Ouf.

Publié le 31/05/2022

Autour du même thème