Antipub détecté

Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La cuisine coréenne, pimentée et ancestrale

Les saveurs asiatiques ont conquis le monde depuis bien longtemps. Mais tandis que la gastronomie japonaise ou chinoise est connue de tous, et que les plats vietnamiens ou indiens jouissent d'une grande popularité, la cuisine coréenne reste assez méconnue. Focus sur les spécialités gastronomiques du pays du matin calme.
La cuisine coréenne, pimentée et ancestrale

La cuisine coréenne se démarque de celle de ses voisins Japonais ou Chinois, notamment par une utilisation répandue du piment et de l'ail. Mais il serait réducteur de ne parler que de gastronomie épicée pour ces préparations de Corée du Sud qui font la part belle à l'harmonie entre les couleurs, les bienfaits pour la santé et les ingrédients savoureux. Voici les plats et les ingrédients le plus courants de cette cuisine variée.

Du Kimchi, mais pas seulement !

Lorsqu'on pense à la cuisine coréenne, un ingrédient nous vient en tête immédiatement : le Kimchi. Il s'agit d'une préparation de légumes fermentés dans du piment, qui sert à la base de méthode de conservation pour les aliments.

Désormais, c'est l'accompagnement de tous les plats et en Corée du Sud, il vous sera servi à tous les repas, avec souvent du Kimchi de chou ou de concombre. Attention, c'est pimenté et les plus sensibles pourraient être surpris.

Mais le Kimchi n'est pas le seul aliment populaire de la cuisine coréenne, qui utilise également beaucoup de sésame, de l'ail en abondance et de la coriandre dans la plupart des plats. Pour accompagner les préparations, le riz fait office de féculent n°1, mais on mange également des patates douces, de la farine de riz gluant - qui prend souvent la forme de bâtonnets - ou de la racine de lotus.

En Corée, on mange du bœuf (majoritairement), mais aussi du porc, du poulet, des algues et une grande variété de fruits de mer qui viennent composer les plats les plus populaires du pays.

Les principaux plats de la cuisine coréenne

L'un des plats les plus populaires de Corée du Sud, c'est le Bulgogi. Cette préparation de bœuf mariné et grillé dans un wok ou au barbecue peut se manger avec des baguettes, mais la tradition consiste à envelopper les morceaux de bœuf (ou de porc) dans une feuille de salade ou de pérille, avec du kimchi, du riz et de la sauce.

Autre valeur sûre de la cuisine coréenne, le Bibimbap, qui signifie mélange de riz cuit. Il s'agit d'un bol de terre dans lequel on cuit du riz, avec différents légumes et viandes qu'il faut ensuite mélanger avant dégustation. Un œuf central lie l'ensemble et on mélange du kochujang – une pâte pimentée – au plat avant de le dévorer.

Si le riz vous ennuie, alors le Japchae est fait pour vous. Ces vermicelles chinois, à base de patates douces, sont mélangés à des carottes, du sésame, des poivrons, des oignons et parfois de la viande. Ils peuvent se déguster chauds ou froids dans un bol rempli de glaçons. Glacé, c'est très spécial et si vous n'aimez pas ce qui est gluant, passez votre chemin.

plats coréens

Enfin, on peut citer le Gimbap (ou Kimbap) parmi les plats les plus répandus de la cuisine coréenne. Très proche dans la forme d'un maki japonais, il s'agit d'un roulé de riz et de légumes frais, enveloppés dans une feuille d'algue qui se déguste souvent tranché. On peut le qualifier de symbole de la street-food coréenne, puisqu'il se trouve à tous les coins de rue.

Si certaines soupes coréennes ont la cote, comme le Samgyetang qui est une soupe de poulet au gingembre, quelques desserts tirent leur épingle du jeu, notamment le Tteok qui se compose de pâte de riz, fourrée et colorée de divers ingrédients. Le Sochu est la boisson (alcoolisée) qui accompagne à merveille la dégustation de ces plats coréens. Mais la star incontestée de ces mets est bien le barbecue coréen.

La démocratisation du barbecue coréen dans le monde

Le barbecue coréen est l'autre nom qui sert à désigner le Bulgogi, mais il s'agit surtout d'une méthode de préparation facile et très populaire, qui s'est vite répandue à travers le monde. Avec un grill au centre de la table et un tuyau d'évacuation pour ne pas être enfumé, c'est une méthode de consommation de viande marinée qui ravit les étudiants pour sa convivialité, et les amateurs de viandes pour les nombreuses variétés qu'on peut trouver dans les restaurants spécialisés.

Auparavant cantonné à l'Asie, le barbecue coréen a conquis le monde et on le trouve à présent dans la plupart des villes majeures d'Europe. Une bonne occasion de goûter le Kimchi, qui accompagnera votre viande grillée à merveille.

Publié le 20/01/2020

Ça pourrait aussi vous intéresser