Accueil > Le savoir-vivre au restaurant > Dictionnaire des bonnes manières

Dictionnaire des bonnes manières

Qu'on aille déjeuner dans une guinguette ou dîner dans un palace, le respect des bonnes manières s'applique partout et feront de vous un client agréable et respecté. Vous connaissez déjà les grandes lignes du savoir-vivre ? Mais savez-vous pour autant leur origine ou leurs nuances ? Voici un petit abécédaire pour vous éclairer sur les codes à retenir.

ARGENT
Évitez de parler d'argent pendant le repas, sauf pour défendre une bonne cause (le salaire des serveurs, les taxes dont sont victimes les restaurateurs...). Ne dévoilez pas vos revenus, c'est un sujet tabou en société, sauf lorsqu'il s'agit de révéler son chiffre d'affaires à un futur client. Ne jugez pas uniquement les plats de la carte à leurs prix, ne faites pas de commentaires sur les tarifs ni sur l'addition en présence de vos amis.

ASCENSEUR
C'est une femme qui rentrera et sortira en premier d'un ascenseur. Cela implique donc de lui laisser le passage libre à chaque fois. Lorsque vous êtes coincé devant la porte, sortez en premier mais tenez la porte et pensez à sourire.

BAILLER
Rien de plus désagréable qu'une personne qui bâille aux corneilles pendant une conversation, signe évident que l'ennui l'a submergé. Si vous sentez venir le bâillement, essayez tant que possible de le réprimer, surtout si l'on vous parle. S'il est trop tard, pensez à mettre impérativement votre main devant votre bouche, en évitant à tout prix le soupir bruyant ou pire, le son du fond de la gorge...

BAISE-MAIN
Vous pratiquerez le baise-main uniquement si vous êtes un homme, pour saluer une femme mariée (ou une vieille fille). A ne pratiquer qu'en intérieur, sauf endroits mondains (hippodrome...). Attention : ne levez jamais la main mais inclinez-vous vers elle, non pour l'embrasser mais pour l'effleurer.

BEURRE
La question revient sans arrêt autour de la table : faut-il racler le beurre sur le dessus ou s'en couper une petite tranche ? Définitivement, il convient d'en prélever un petit morceau à l'aide du couteau prévu à cet effet (et non le vôtre) sur l'un des côtés, de le déposer sur son assiette et d'en tartiner des petits morceaux de pain au fur et à mesure que le besoin s'en fait sentir.

BON APPÉTIT
Il est dans les usages des bonnes manières de ne jamais souhaiter un bon appétit, même si depuis l'expression s'est répandue dans la plupart des milieux. La raison en est simple : un repas est un art de la table, partagé entre gens de bonne compagnie. C'est plus qu'un simple besoin vital, un instinct primaire de mammifère affamé. C'est ce qui différencie l'homme de l'animal. C'est pourquoi dire "bon appétit" revient à dire " bon estomac" et ramène cet art de vivre à un seul objectif : se nourrir...

CAFÉ
Le repas est terminé et vous avez commandé un café (avant l'inévitable addition). Ne vous servez de la cuillère que pour aider la dissolution du sucre. Ne la laissez jamais dans la tasse (surtout lorsque vous la portez aux lèvres) mais sur la coupelle. Enfin, ne confondez pas la tasse avec le cendrier, c'est très vulgaire.

CIGARETTE
C'est terminé, en France, depuis 2008, vous ne pouvez plus fumer dans les restaurants (sauf exception). Si toutefois l'on vous y autorise (dans un salon privé, par exemple), veillez à demander un cendrier : ne laissez pas vos cendres dans la tasse à café, encore moins sur le sol.

COMPRÉHENSION
En raison d'un certain bruit ambiant, vous n'avez pas compris la question de la ravissante serveuse. Évitez alors de lui indiquer votre incompréhension en lançant "quoi ?" ou pire "hein ?" qui trahissent votre manque de manières. Préférez " comment ?" ou mieux "je vous demande pardon ?".

COUDES
On ne pose pas ses coudes sur la table, on préférera mettre ses mains de chaque côté de l'assiette. Attention aussi à vos coudes pendant le repas, lorsque vous peinez à couper une viande récalcitrante ou que vous portez la fourchette à votre bouche : ne gênez pas vos voisins. Les combats de coudes se finissent toujours mal.

COUVERTS
Le nombre parfois impressionnant de couverts n'a pas pour but de chiffrer l'investissement du restaurateur. Chaque fourchette, chaque couteau a son utilité. Servez-vous en premier de ceux qui sont proches de vos mains (autrement dit, de l'extérieur vers l'intérieur). A la fin du plat, ne les laissez pas sur la table mais posez-les dans l'assiette, bien parallèles (et non croisés).

DENTS
Si un petit morceau de viande se coince entre vos dents, ne saisissez pas aussitôt votre couteau pour le déloger. Ce réflexe barbare n'a pas lieu d'être entre gens de bonne compagnie. Si un cure-dent vous est proposé, servez-vous mais attendez de vous isoler pour régler le problème.

DOS
Soyez assez aimable, par respect pour les autres convives, de vous tenir correctement à table, c'est à dire le dos bien droit. Évitez de vous étaler sur la table ou de vous affaisser dans votre siège.

ESCALIER
En montant un escalier, l'homme suit la femme (sans regarder son postérieur). En le descendant, l'homme précède la femme. Dans les deux cas, la position de l'homme s'explique par le fait qu'il doit rattraper la femme en cas de chute.

ÉTERNUER
A cause d'un rhume, d'une allergie ou d'une envolée de poivre, vous ne pouvez réfréner un éternuement. Essayez au moins de le contenir, la main ou un mouchoir devant le nez. Évitez les éternuements qui font trembler la salle entière. Si quelqu'un vous dit "à vos souhaits", n'oubliez pas de dire "merci".

EXCUSES
Ça y'est, vous venez de renverser la bouteille de vin dans l'assiette de votre voisin et de trébucher sur votre vieille tante qui peine à rester éveillée. Ne dites jamais "excusez-moi" ou pire "je m'excuse" ! Les excuses se demandent, elles ne s'imposent pas. Un simple "je vous prie de m'excuser" fera oublier toute l'affaire.

LANGAGE
Les fautes de français peuvent faire grincer des dents. Si vous souhaitez que l'on ne vous regarde pas de travers, évitez les "ils croivent" (le verbe croiver n'existe pas), "ils voyent" (même chose) ou encore "faire montrer". Ne confondez pas "à" et "de" (ce n'est pas la voiture à Arlette mais de Arlette), ni "à" et "sur" (vous n'êtes pas sur Bordeaux mais à Bordeaux). A proscrire également : malgré que, des fois...

MOUCHOIR
En cas d'encombrement du nez, l'usage du mouchoir est de mise. Évitez simplement de regarder dedans quand vous avez terminé. En revanche, le mouchoir n'est pas une excuse pour pouvoir faire un examen approfondi de vos narines avec les doigts. Attendez d'être seul pour vous curer le nez.

PAIN
Le pain servi au restaurant est soit individuel, soit coupé dans une corbeille. Concernant le petit pain personnel, éviter de mordre dedans mais prenez des petits morceaux à la fois, sans laisser de mie ou de croûte sur la table. Pour le pain coupé, passez la corbeille à votre voisin et non un morceau entre vos doigts.

POLITESSE
Le niveau 1 de la politesse consiste à dire "bonjour", "au revoir", "s'il vous plaît", "merci". Cela paraît simple comme ça, pourtant beaucoup de gens semblent avoir oublié ce principe de base.

PONCTUALITÉ
Un homme ne doit jamais être en retard. Pour une femme, vingt minutes de retard sont tolérées, si elle prie alors son entourage de bien vouloir l'excuser.

POURBOIRE
Même si le service est compris dans la plupart des établissements, le salaire modeste des employés justifie encore l'usage du pourboire. Qu'il soit symbolique ou qu'il respecte l'ancienne règle des 10%, le pourboire se laisse sans commentaire, mais il se mérite aussi. Vous êtes donc autorisé à l'oublier pour exprimer votre mécontentement.

RIRE
La conversation est amusante et vous avez envie d'exprimer votre joie : souriez donc à pleines dents (après avoir vérifié qu'un bout de salade ne s'y trouve pas coincé), riez même de bon cœur mais restez discret. Évitez les éclats de rire qui font sursauter les voisins de table ou gênent les autres conversations. En cas de fou-rire proche de l'hystérie, surveillez les regards aux alentours : s'ils sont noirs, sortez prendre l'air...

SAUCE
Quoi de plus tentant que de saucer son assiette avec un bon morceau de pain. Pourtant, les règles du savoir-vivre s'y opposent farouchement. Inutile donc de piquer un bout de pain avec sa fourchette pour faire "plus classe" ou pire, de porter l'assiette à ses lèvres. Et si vous ne pouvez vraiment pas vous empêcher de tremper rapidement un peu de mie dans la sauce, sachez qu'il y a une personne qui ne pourra pas vous le reprocher : le chef !

SERVEURS
Si le personnel d'un restaurant vous doit politesse et respect, il en va de même pour vous à leur égard. Parlez correctement aux serveurs, ne les sifflez pas, n'oubliez pas de les remercier. Évitez de les mettre en boîte, de leur faire des reproches à voix haute ou encore de les traiter avec mépris en leur jetant votre carte bleue ou en renouant leur cravate. Si vous avez un problème avec l'un des serveurs, demandez simplement à parler au maître d'hôtel ou au patron du restaurant.

SIÈGE
Ne laissez pas votre voisine de table s'asseoir toute seule : reculez la chaise pour la laisser s'installer puis approchez-la pour lui permettre de s'asseoir. Laissez toujours la banquette (ou à défaut le siège le plus confortable) à une femme, et laissez-lui également le siège offrant la meilleure vue.

TABLE
Ne laissez pas vos mains sous la table (sauf en Angleterre), mais posez-les de chaque côté de votre assiette. Assurez-vous que tout le monde est bien servi avant de commencer à manger. Ne hurlez pas à table et partagez votre conversation avec les gens placés de chaque côté, en tournant simplement la tête.

TÉLÉPHONE
Rien n'est plus désagréable qu'un restaurant qui se transforme en cabine téléphonique géante. De plus, vos compagnons de table apprécieront que vous leur fassiez la conversation plutôt que vous parliez à un appareil électronique. Essayez donc autant que possible d'éteindre votre téléphone lorsque vous êtes à table. Et si vous attendez un appel urgent, pensez à mettre l'appareil en mode "vibreur" et expédiez l'appel rapidement.

TOILETTES
Si cette appellation vaut toujours mieux que "WC", "chiottes" et autres "water", essayez toutefois de ruser en désignant l'endroit d'un nom plus poétique comme "l'endroit où les rois se rendent seuls". Évitez également de brailler que vous partez faire pipi, cela n'intéresse personne. Un simple " je vais me laver les mains" fera parfaitement l'affaire. Et justement, après avoir soulagé votre envie, n'oubliez de vous les laver, les mains...

VERRE
Tandis qu'un verre d'eau peut se remplir jusqu'au bord, un verre de vin ne se remplit qu'à moitié (sauf le champagne). Ne tenez pas votre verre par le pied, mais portez-le par-dessous la partie qui contient le breuvage.

Ce que vous en dites...

Degustation du vin au restaurant

par Jenny, le 29/09/2014

Bien évidemment que le verre se tient par le pied: regardez les oenologues lors de l'appréciation d'un grand cru ou autre... Ne pas réchauffer le vin ainsi, et l'apprécier dans toute sa valeur!

Grenouilles avec ou sans couverts?

par Feffo, le 30/08/2014

Je pensais que la fin de la cuisse de poulet était tolérée. Je suis déçu, : -) et pour les grenouilles? : -)
Réponse de la rédaction : pour des raisons purement pratiques, je pense que les cuisses de grenouilles sont tout à fait tolérées, à condition de faire preuve de délicatesse, en saisissant les cuisses simplement par le pouce et l'index. Inutile d'y mettre tous les doigts !

Qui invite qui ?

par Annie, le 13/08/2014

Lorsqu'une personne que nous n'avons pas vu depuis des années, passe dans votre région, vous téléphone et aimerait vous revoir, est ce à elle, ou à la personne appelée d'inviter à boire un verre ! Merci de votre réponse
Réponse de la rédaction : à partir du moment où cette personne fait l'effort d'appeler et marque le souhait de vous revoir, il est logique de faire aussi un pas vers elle en lui proposant de prendre un verre.

Couverts à la fin du repas

par Conducteur01, le 14/06/2014

J'ai bien compris que les couverts ne doivent pas se croiser, les dents de la fourchette vers le bas, mais le serveur ne dessert-il pas à votre gauche, les couverts, eux déposés sur le rebord droit de votre assiette, aux fins d'éviter de lui faire tourner votre assiette et ainsi la prendre directement par le rebord dégagé. Juste ou pas ?
Réponse de la rédaction : c'est exact !

Plat apprécié et recette

par Christiane, le 29/11/2013

J'apprécie un plat lors d'un repas. Est-il correct de demander la recette ?
Réponse de la rédaction : rien ne l'interdit, mais ne vous offusquez pas si le cuisinier ou la cuisinière refuse de donner ses petits secrets...

Note ou addition ?

par Anna, le 31/05/2013

Bonjour, j'ai appris récemment qu'il y avait une manière plus correcte que l'autre de parler de ce que l'on doit régler à la fin du repas, selon vous, est-ce la note ou l'addition? Je n'arrive plus à me souvenir lequel de ces mots est à éviter.
Réponse de la rédaction : d'un point de vue des bonnes manières, nous n'avons pas d'élément sur ce sujet. Sinon, il y a une petite distinction entre les deux termes : l'addition est la simple somme des prix de tous les produits consommés, tandis que la note est une facture précisant le nombre de repas et faisant ressortir la TVA.

Mon mari et la serveuse

par Sylvie, le 12/03/2013

Que pensez vous, mon mari lorsqu'il a bu un peu trop a tendance a prendre la serveuse par le bras en lui parlant dites moi si j ai raison, je trouve ce geste déplacé. Merci de me répondre.
Réponse de la rédaction : cela dépend du degré d'intimité qu'il entretient avec la personne, mais s'il ne la connaît pas, cela peut être en effet mal perçu, surtout qu'elle est en plein travail !

Couvert apres avoir fini son plat

par Lucie, le 12/09/2012

J ai mis mes couvert un en face de l autre sans les croiser quand j ai fini mon plat et j ai pris une remarque qu en pensez vous ?

Avec les doigts

par Jean, le 11/08/2012

En société, quels sont les aliments que l'on doit manger avec les doigts ?
Réponse de la rédaction : que l'on doit manger, aucun à notre connaissance, mais que l'on peut manger avec les doigts, citons les chips, les biscuits, les pâtisseries sèches, les cerises et le raisin. Le lapin et les asperges sont parfois admis. En revanche, les frites, les moules, les crevettes, les cuisses de poulet et autres demandent l'usage des couverts.

Les escaliers

par Babahorum, le 03/08/2012

Erreur pour les escaliers, en montant c'est toujours l'homme qui précède la femme. Cela évitait à une époque où les femmes étaient obligées de relever leur jupe pour monter dans les escaliers, de dévoiler leur cheville à l'homme qui aurait pu les suivre... Seules les femmes dites de petite vertu montent en premier (toujours à cette même époque bien sur...)

Erreur au sujet de la tenue du verre à vin

par Alexandre, le 28/06/2012

Désolé, mais un verre à vin se tient par le pied. La raison est très simple, c'est pour ne pas modifier la température du vin en le réchauffant avec la chaleur de la main.

Vous aussi, donnez votre avis !

Chercher un resto

Styles de restaurants : Africain - Américain - Anglais - Belge - Cambodgien - Chinois - Coréen - Corse - Créole - Crêperie - Cuisine du monde - Espagnol - Europe centrale - Français - Grec - Indien - Iranien - Italien - Japonais - Libanais - Méditerranéen - Oriental - Pakistanais - Polynésien - Portugais - Russe - Tex-Mex - Thaïlandais - Vietnamien -
Palmes d'Or | Coups de coeur | Validés | Peut mieux faire | A éviter | Non testés

Goûtez à nos autres sites : BienchezSoi - Club-Sandwich - Casa-Pizza - WebJunior - Lettres-Utiles - Sur la plage - Pixibank