Un repas demi-tarif si on éteint son téléphone

Jawdat Ibrahim n'aime pas les téléphones, en tout cas pas à table. Ce restaurateur israélien, propriétaire du Abu Ghosh, situé dans un village du même nom, à 10 km de Jérusalem, offre 50% de réduction à ses clients qui acceptent de se passer de leur téléphone.

Il faut dire que le restaurateur ne compte plus le nombre de clients qui demandent à réchauffer leur plat parce qu'ils étaient occupés à passer un coup de fil. Sans parler de ceux qui occupent leur repas à consulter leurs messages. Lassé par ce gâchis de convivialité, Ibrahim a mis au point une stratégie payante.

Il s'explique à la presse anglaise : "Pour les groupes d'amis qui viennent manger décontractés, les mobiles sont un progrès technologique. Mais pour quelqu'un qui espère dîner aux chandelles, en tête à tête, et qui ne voit que le front de son compagnon illuminé par un iPhone, c'est assurément un obstacle".

Du coup, les téléphones doivent être bien éteints, pas seulement en position silencieuse. Il espère ainsi que ses clients apprécieront à nouveau sa viande grillée et son houmous crémeux, mais aussi le plaisir de converser entre amis.

Quant à une baisse éventuelle de son chiffre d'affaire, ne nous faisons pas d'inquiétude : Ibrahim a pu monter son restaurant grâce à une loterie gagnée dans l'Illinois, où il avait remporté pas moins de 23 millions de dollars !

Publié le 24/11/2013

Autour du même thème