La cuisine japonaise

En matière de gastronomie nippone, on distingue généralement deux types de restaurants japonais : le "lamen" et le "sushi". Voici leurs distinctions en terme de recettes.

Le "lamen" (ou ramen) est souvent une cantine dans laquelle on trouve des plats populaires typiques, à base de riz (domburi) ou de nouilles. Parmi les domburi, notons le Katsudon (avec du porc pané, de l’œuf et des oignons frits), le Tendon (avec des beignets), le Oyakodon (avec une omelette au poulet). Parmi les plats de nouilles, citons le Yakisoba, servi avec du porc, du calamar, des poivrons...

Le resto à sushi, plus connu et plus fréquenté des européens, propose une cuisine plus raffinée, conjuguant le plaisir du palais à celui des yeux. On y découvre les yakitori (brochettes de poulet, de boulette de viande ou de fromage), shabu-shabu (fondue au boeuf), tempura (beignets de légumes et poissons) et bien sûr les nigiri (portion de riz recouverte d'une tranche de poisson cru), que l'on appelle couramment "sushis". En réalité le terme sushi regroupe les nigiri, les maki (rouleau de feuille d'algue), les sashimi (assortiment de poissons crus)...

Les sushis sont généralement accompagnés d'une salade, d'une soupe et d'un bol de riz. Ils sont également servis avec du daikon (radis blanc), du shoyu (sauce soja), du wasabi (sorte de moutarde japonaise, à base de raifort vert) et du gari (gingembre mariné dans du vinaigre et coloré au jus de betterave). On trempe donc ses sushis dans la sauce shoyu, dans laquelle on peut diluer un peu de wasabi. Le gingembre se déguste entre chaque bouchée, pour préparer le palais à un autre sushi.

Si vous ne maîtrisez pas les baguettes, vous pouvez manger vos sushis avec les doigts, du moment que vous ne désintégrez pas la préparation. Pour souhaiter bon appétit, vous pouvez dire "itadakimasu". Davantage rencontré dans les restaurants de luxe, le teppanyaki consiste à cuire devant vous les aliments sur une plaque chauffante, le chef faisant souvent preuve d'habileté voire d'acrobaties.

Si vous souhaitez respecter le savoir-vivre japonais, ne piquez pas la nourriture avec les baguettes, ne les plantez pas dans le bol de riz, ne gesticulez pas avec en parlant (c'est très impoli) et ne passez jamais les aliments de baguettes à baguettes, c'est un rite funéraire...

> Découvrez aussi le dictionnaire de la cuisine japonaise.

Mis à jour le 25/06/2019

Nos bonnes adresses dans ce style de cuisine

LA MAISON DE TOKYO

17, rue des Plantes
78600 Maisons-laffitte

LAI-LAI KEN

7 rue Saint-Anne
75001 Paris

BENKAY

61, Quai de Grenelle
75015 Paris

TOYOTOMI

24, rue des Petits Champs
75002 Paris

Ça pourrait aussi vous intéresser