Accueil > L'actu de la restauration > Hygiène : les notes des restos enfin en ligne

Hygiène : les notes des restos enfin en ligne

Hygiène : les notes des restos enfin en ligne
~ 27/04/2017 ~

En France, environ 55.000 contrôles sanitaires sont effectués chaque année dans des restaurants, des abattoirs, des cantines, des magasins et tout autre type d’établissement qui intervient dans la chaîne alimentaire. Jusqu’alors, les résultats de ces tests n’étaient pas communiqués au grand public.

Alim’confiance (site web et application mobile) donne la possibilité depuis le début du mois d’avril de consulter les résultats des tests d’hygiène de manière simple. En navigant sur une carte, vous avez la possibilité de visualiser les résultats des tests par établissement. Le résultat est représenté par des smileys qui correspondent à 4 niveaux d’hygiène :

- « très satisfaisant » : l’établissement ne présente pas de non-conformités ou elles sont mineures ;
- « satisfaisant » : non-conformités moyennes sans conséquence administrative, comme le stockage de produits d’entretien au mauvais endroit ;
- « à améliorer » : l’établissement fait l’objet d’une mise en demeure avec obligation de mettre en place des mesures correctives dans un délai fixé ;
- « à corriger de manière urgente » : le niveau d’hygiène peut être néfaste à la santé du consommateur (présence de rats, cafards, produits alimentaires périmés…) ; fermeture administrative possible.

À ce jour, l’information regroupe uniquement les tests effectués depuis le 1er mars 2017 et sera complétée au fur et à mesure des inspections réalisées.

L’idée date de 2014, et il aura fallu près de 3 ans pour qu’elle se concrétise en raison du mauvais accueil qu’elle a rencontré auprès des professionnels de la restauration. Ceux-ci considèrent que l’information sur le niveau d’hygiène est anxiogène pour le client et craignent que les consommateurs aient du mal à comprendre qu’un simple carrelage cassé puisse faire passer un établissement de « très satisfaisant » à « satisfaisant ».

Les restaurateurs avaient proposé une notation encore plus simple avec seulement deux niveaux de notation : conforme ou non (et dans ce dernier cas, le restaurant doit être fermé).

De son côté, le ministère de l’Agriculture se satisfait de proposer une information claire au consommateur et d’utiliser un système similaire à ce qui se fait avec succès dans 8 pays d’Europe.

C'est vous qui le dites...

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Chercher un resto

Les dernières actus